• DISCUSSION ENTRE MON COEUR ET MA PLUME

     

    Plume ; dis moi il y a longtemps que tu ne m’a rien conté

     

    Cœur : c’est vrai, depuis quelques temps je t’ai délaissé

     

    Plume : tu ne te confies plus à moi, tu as perdu le sourire

     

    Cœur : peut être que je n’ai plus rien à dire

     

    Plume : un cœur ne peut pas être muet

     

    Cœur : ou je ne veux plus rien entendre

     

    Plume : un cœur ne peut pas être sourd

     

    Cœur : alors je suis trop blessé pour te parler

     

    Plume : tu m’as toujours parlé de tes peurs, tes douleurs

     

    Cœur : je me suis brisé à force de souffrance

     

    Plume ; laisses toi aller aux confidences, j’écrirai pour te délivrer

     

    Cœur : te parler de mes peines, elles sont nombreuses

     

    Plume : justement si tu me confiais tes chagrins, je serai le messager

     

    Cœur : tu sais, j’ai appris à bien les dissimuler

     

    Plume : pourquoi tu ne peux pas garder tout ce que tu ressens

     

    Cœur : se divulguer, c’est ouvrir la porte à la souffrance

     

    Plume : tu as tort, au contraire, il faut te confier à moi

     

    Cœur ! Oui c’est vrai on te dit sincère, les poètes ne jurent

    que par toi

     

    Plume : ils savent que je suis la seule à retranscrire ce que pense leur cœur, sans mentir

     

    Cœur : mes plaies sont profondes, en moi elles restent

     

    Plume : Pourtant tu ne regardes plus vers le passé

     

    Cœur : non tu as raison, le passé est derrière, je me suis tourné vers l’avenir

     

    Plume ; alors je ne comprends pas pourquoi tant de tristesse

     

    Cœur : l’avenir m’apparaît difficile, j’ai peur, je souffre de cette indifférence

     

    Plume : tu devrais parler de tes peurs, te confier

     

    Cœur : à qui, je crois que mes pensées n’intéressent plus personne

     

    Plume ; tu as tord de dire cela, comment peux tu le savoir, puisque tu ne parles jamais

     

    Cœur ; je le ressens par l’éloignement des personnes, leur silence, leur regard

     

    Plume ; alors prend moi dans tes doigts, trempe moi dans ton encrier

     

    Cœur : oh j’avais oublié quel plaisir c’était de t’avoir dans la main

     

    Plume ; tes caresses de ta main de velours me manquent

     

    Cœur ; je te trempe dans l’encrier, ma main s’approche du vélin

     

    Plume : tu ressens le plaisir d’écrire comme moi celui de retranscrire

     

    Cœur ; comment ai-je fais pour t’oublier si longtemps

     

    Plume : je savais que tu reviendrais, tu ne peux te passer d’écrire

     

    Angelblue

     

    Aout 2010

     

    discussion entre plume et coeur

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février 2012 à 07:23
    Confidences... Bravo pour l'image.
    2
    Loetiga
    Mercredi 15 Février 2012 à 15:09
    Bonjour Angelblue!!! merveilleuse discution intime et touchante. Tu as bien fait d'écouter ta plume, car tes poèmes nous transcendent. Tu es vraiment une âme formidable et sensible j'adore. Passe un bel après midi je t'embrasse bien fort
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :